WSET-1

WSET : votre sésame pour les métiers du vin

Les métiers liés aux vins et spiritueux sont assez spécifiques étant donné qu’ils demandent de la passion, de l’amour mais également de la persévérance et des connaissances très spécifiques. C’est pourquoi il est fortement recommandé de suivre une formation certifiante au sein d’un organisme accrédité comme le WSET ou Wine & Spirit Education Trust.

Zoom sur le marché du vin en France

La France se trouve à la troisième place du podium en tant que producteur de vin et est le premier pays exportateur dans le monde. En effet, ce produit est un véritable vecteur de richesse pour l’Hexagone. A titre d’informations, la France possède près de 750 000 hectares de champs de vigne.

Présentation du WSET

Vous souhaitez travailler dans le domaine du vin, que ce soit en tant que sommelier, oenologue, caviste ou encore commercial en vin ? Sachez qu’aujourd’hui, un grand nombre d’organismes de formation proposent différents types de programme de certification pouvant vous aider à accéder au monde professionnel relatif au vin.

Il existe quatre niveaux de la formation WSET. A vous de choisir celui qui vous convient le mieux. Toutefois, si vous êtes débutant, il vous est plutôt recommandé de commencer par le niveau de qualification 1. Un test doit être passé pour commencer par un niveau supérieur. Voici les quatre niveaux de certification ou niveaux allant de la base à l’expertise :

Level 1 WSET

Ce niveau est principalement destiné aux cavistes, aux employés de restaurant ou à tous ceux qui ont un projet de reconversion professionnelle, qui souhaitent avoir des bases de connaissances relatif au vin. Le cours dure une journée pour les aider à se familiariser avec les différentes règles de base de :

  • La conservation du vin ;
  • Son service ;
  • Différents accords mets et vin ;
  • Différents types de vin en vente sur le marché ;
  • La consommation, la santé et sécurité relatives à cette boisson.

Level 2 WSET

Ce niveau certifié est essentiellement fait pour ceux qui ont déjà une connaissance de base du vin, soit l’équivalent du niveau 1 et qui souhaitent mieux l’approfondir. Dans cette formation de développement des compétences, l’objectif est de :

  • Bien comprendre tous les facteurs influençant la typicité et la qualité du vin ;
  • Être capable de lire et d’interpréter l’étiquette de chaque bouteille de vin ;
  • Comprendre les différentes méthodes de production ;
  • Connaître les principales variétés de cépages.

Les cours durent six semaines et la validation des acquis se fait par un examen final qui se présente sous forme d’une cinquantaine de question au sein d’un quiz QCM.

Level 3 WSET

Ce niveau est une véritable amélioration continue du niveau précédent. Il se prépare en trois mois dont une semaine de cours effective. L’examen de certification professionnelle final se divise en deux parties :

  • Une partie théorique avec des QCM et des questions ouvertes ;
  • Une partie pratique avec une dégustation de deux vins à l’aveugle.

Level 4 WSET ou le Diploma

C’est le cœur et l’aboutissement des formations WSET. Depuis sa création, environ 8500 personnes ont réussi ce niveau. Le programme des cours de ce niveau de certification est fait pour être réalisé en deux années d’études avec six modules de formation initiale au total :

  • Viticulture et vinification ;
  • Marché et commercialisation ;
  • Compréhension des vins légers du monde ou les vins tranquilles non fortifiés ;
  • Compréhension des vins fortifiés ;
  • Compréhension des vins effervescents ;
  • Compréhension des spiritueux.

Notez que pour chaque module, les formateurs peuvent faire passer des examens et des évaluations. La validation des acquis professionnels qui se présente généralement sous forme de dissertation, de tests à QCM, de dégustations à l’aveugle et de questions approfondies concernant les vins et les spiritueux.

Les titulaires d’un diplôme WSET ont la possibilité d’accéder à la formation de Master of Wine au sein des organismes de certification. La formation WSET est donc un véritable atout à inclure sur votre CV dans le cas où vous souhaitez devenir un professionnel du vin.

Quelques débouchés dans le domaine du vin

Vigneron

Après la formation professionnelle WSET, vous pouvez devenir vigneron. Il s’agit du plus connu des métiers de vin. C’est un artisan agricole qui est très reconnu sur le territoire français. Comme il est un travailleur beaucoup plus complet, il diffère du viticulteur. Il participe en effet à chacune des étapes de l’activité viticole.

En tant que vigneron, vous avec comme mission de :

  • Planter, mettre en place et aider les vignes à pousser ;
  • Récolter ;
  • Procéder à la vendange.

Pour exercer ce métier, vous devez être polyvalent et disposer d’une importante endurance physique. En plus de la formation WSET, de nombreux diplômes dans le secteur agricole vous permettent de vous former au métier de vigneron : CAP agricole, BPA travaux du vin et de la vigne, bac professionnel CGEVV, BTS viticulture-œnologie ou licence professionnelle.

Œnologue

Tout d’abord, l’œnologie est la science du vin, l’ingénierie vinicole. Un œnologue est donc l’expert de ce domaine.

Les missions principales de ce spécialiste est de conseiller les producteurs de vin, les vendeurs et les acheteurs afin d’attester et de certifier la qualité du vin. Il peut également participer aux différentes étapes de fabrication par des dégustations et des analyses de chaque produit. En tant qu’œnologue, vous pouvez travailler au sein de différentes structures, que ce soit en laboratoire, en entreprise, dans un centre de recherche ou un vignoble.

Les compétences professionnelles requises pour être un œnologue sont :

  • De fines connaissances pour pouvoir répondre aux questions concernant le goût et la composition du vin ;
  • Un odorat de qualité et de fines papilles pour pouvoir reconnaître chaque vin et savoir lui donner une description à partir de son odeur et de sa saveur ;
  • Un sens du travail d’équipe du fait qu’il faut côtoyer un grand nombre d’acteurs.

Outre WSET, il faut aussi que vous ayez un DNO ou Diplôme national d’œnologue pour être reconnu comme un œnologue professionnel. Il s’agit d’un diplôme qui vise à certifier deux années d’études après une licence en biologie, en chimie ou en biochimique agronomique, une licence professionnelle biologie, une licence pro œnologie ou en viticulture-œnologie dans un campus spécialisé.

Sommelier

Ce professionnel travaille au contact de ses clients, de manière directe, notamment dans le secteur d’activité de l’hôtellerie et de la restauration. Outre les auberges, les restaurants et les bistrots, les sites touristiques peuvent aussi être des lieux de travail pour un sommelier. Il est en charge de tout ce qui est lié au vin au sein de l’établissement : réception du produit, accord avec les plats proposés, bar à vin, le budget évènement, etc. Grâce à ses connaissances, c’est à lui de prodiguer des conseils aux clients et au chef cuisiner.

Les compétences indispensables pour devenir sommelier :

  • Disposer d’un odorat fin ;
  • Avoir un palais bien développé ;
  • Avoir le sens de la négociation ;
  • Être polyglotte : avoir un bon niveau d’anglais, d’espagnol ou autres.

Le parcours de formation courte permet à ceux qui souhaitent se lancer dans le métier du vin à devenir sommelier. Il peut s’agir du bac STHR, du BTS en management dédié à l’hôtellerie et à la restauration. Vous pouvez également opter pour un cursus au sein des grandes écoles comme le brevet professionnel sommelier, CAP cuisine ou CAP service de restaurant avec une mention complémentaire sommellerie.